Périnée et Sexualité

Une sexualité rayonnante, c’est un périnée en pleine forme !

L’amour de l’autre et in fine la sexualité sont des moteurs existentiels pour nous toutes : nous ne vivons comblées qu’avec une sexualité épanouie.

Depuis nos premières floraisons hormonales -nos premiers désirs-, jusqu’à la fin de nos jours, de nos vieux jours -même là l’envie se fait tenace-, nous sommes ballotées par ces attractions physiques que le corps du sexe opposé -pour les conventionnelles- nous induit bien souvent.

Or, pour que ce feu soit maitrisé, assouvir l’appétit sexuel, demeure la seule réponse appropriée. Dans cette optique, il est une question que nous devons nous poser, Mesdames, physiquement sommes-nous toutes prêtes à cette ‘fonctionnalité’ ? N’avons-nous pas un périnée en dysfonction. Quelle curieuse question !

L’obtention du plaisir sexuel est conditionné par de nombreux paramètres -pas tous érotiques- : le partenaire, le moment opportun, la durée, la manière de procéder enfin c’est un ensemble de choses qui conduit à une sexualité épanouie, à cette fin, un périnée en forme ‘olympique’ est une garantie de plaisir, disons même d’extase, pour nous et nos partenaires.

Le périnée, ce bienfaiteur méconnu.

De tous nos partenaires sexuels, il y en a assurément un que nous devons soigner tout particulièrement, c’est le périnée ! Il est au carrefour de nombreuses voies : urinaires, digestives, génitales.

Pour le situer, il se trouve entre le vagin et l’anus, c’est lui l’aiguilleur des délices amoureux.

Les conséquences, outre un plaisir sexuel amoindri, d’un périnée moins vigoureux, peuvent être, à terme, une descente d’organes, de l’incontinence urinaire, ce n’est pas encourageant ! D’autant qu’à contrario les avantages d’un périnée riche en vigueur sont un puissant plaisir sexuel pour nous, mais aussi pour nos partenaires, cela vaut bien la peine que nous considérions le périnée comme un « sextoy » à entretenir régulièrement.

Si les muscles du périnée ne sont pas assez toniques, la sexualité s’en ressent aussitôt. En effet, lors de la pénétration, les sensations intimes pour l’homme comme pour la femme seront beaucoup moins satisfaisants. Sur le plan purement mécanique, l’orgasme est une contraction des muscles du vagin et donc du périnée. Si le périnée est moins musclé l’orgasme sera ammoindri.

C’est pourquoi, remuscler ou renforcer les muscles de son périnée contribue à des rapports sexuels de meilleurs qualités et donc une sexualité épanouie au final..

Préparer son périnée par l’exercice ? Pourquoi pas !

Les muscles du périnée ou le plancher Pelvien peuvent faire l’objet d’exercices d’entretien afin de les maintenir en forme, que leurs fonctionnalités restent opérationnelles -une gymnastique amoureuse réussie-, que toute l’emprise érotique soit prégnante -vaut mieux tenir que…-, enfin bon, que la jouissance soit entière et partagée.

Pour ce faire, vous pouvez suivre les exercices du Dr Kegel, faire de la rééducation périnéale -prescrite désormais après un accouchement- ou même tenter les manières exotiques –Boules de Geisha, œuf vaginal– soyez toutefois prudente avec ces méthodes.

Quoi qu’il en soit, prendre soin de son périnée, c’est une nécessité pour les femmes préventives, exigeantes et désireuses d’une sexualité épanouie.